venerdì 28 agosto 2009

Μη με ξυπνάς που σ' αγαπώ

Cette chanson me rappelle cet homme qui préférait aimer sa Dulcinée en rêve plutôt qu’éveillé,
car en rêve il avait tant et tant à lui offrir, tandis qu’en réalité il était si pauvre…
Et, malgré cela, ses rêves berçaient doucement ses nuits, sans jamais devenir cauchemars.
Car son amour malheureux était avant tout de l’amour.
Μη με ξυπνάς που σ' αγαπώ

Πλαγιάσαν τα χεράκια μου
βαθιά να κοιμηθούνε
στο πονεμένο στήθος μου
για να ξεκουραστούνε

Τη νύχτα βγάλανε φτερά
κι ήρθαν να σ' αγκαλιάσουν
στα κατιφένια σου μαλλιά
ήσυχα να φωλιάσουν

Μη με ξυπνάς που σ' αγαπώ
κι έχω τραγούδια να σου πω

Σφαλίσαν τα ματάκια μου
γλυκά να κοιμηθούνε
στον ύπνο όρκο κάνανε
να μη σε θυμηθούνε

Όμως σε είδανε ξανά
κλάψαν στο χωρισμό σου
κι ένα μικρό γαρύφαλλο
άνθιζε στο λαιμό σου

Μη με ξυπνάς που σ' αγαπώ
κι έχω τραγούδια να σου πω
Ne me réveille pas, je t’aime

Mes petites mains se sont couchées
pour dormir profondément
sur ma poitrine endolorie
pour se reposer

La nuit elles ont déployé des ailes
et sont venues t’étreindre
dans tes cheveux de soie
pour nicher calmement

Ne me réveille pas, je t’aime
et j’ai des chansons à te dire

Mes yeux se sont scellés
pour dormir tendrement
au sommeil ils ont fait le serment
de ne pas se souvenir de toi

Mais ils t’ont revue
ils ont pleuré ta séparation
et un petit oeillet
a fleuri sur ton cou

Ne me réveille pas, je t’aime
et j’ai des chansons à te dire
Vous pouvez l’écouter en mp3 à partir de ma homepage.

Nessun commento:

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...